Ma première diet. Le pourquoi du comment ? 

Aujourd’hui je vous propose un article un peu différent, ma petite histoire qui m’a conduit à cette fameuse première diet. Il y a 3 ans, j’ai été confrontée aux troubles du comportement alimentaire, notamment l’anorexie vomitive. Période de ma vie assez sombre et que je ne souhaite à personne, cependant elle m’a amenée là où j’en suis maintenant. Je suis devenue anorexique l’été précédent mon année de terminale, avec bien évidemment le bac à la clé de cette fameuse année. Pas évident, voir casiment impossible de bosser, réfléchir ou même de se concentrer sans rien avoir dans l’estomac. D’autant plus que je me suis mise au sport compulsif à cette période, entre 1h30 et 2h d’entraînement au poid du corps chaque jour. Après casi une année à vivre comme ça, j’ai été obligée de me reprendre en main (merci le Baccalauréat), soutenue par ma mère. J’ai également été suivie par un psychiatre et une nutritionniste. Bien évidemment, recommencer à manger d’accord mais pas n’importe quoi. De toute façon, j’ai remarqué que mon corps ne supportait plus ni les trop grosses quantités, ni les aliments beaucoup trop gras ou trop sucrés. Une seule issue, manger sainement et c’est la que tout à commencer. J’ai commencé instragme et à suivre quelques comptes, à l’époque je me suis inspirée de celui de « eatcleanfit2a ». C’est de suite complètement devenu mon mode de vie et je ne me sens absolument pas frustrée, au contraire je ne peux plus m’en passer. Grande gourmande que je suis, je me fais plaisir dans mes petits déjeuners, non pas qu’ils soient ultra caloriques, mais juste avec une touche de chocolat, de fruits rouges et de noix le matin. Je suisaussi  devenue une grande fan de fruits et j’en mangeais casi à tous les repas, surement un peu trop je sais. De plus la tendance vegan est arrivée sur Instagram pile à ce moment là, et à yant déjà arrêté de manger de la viande rouge j’ai commencé à limiter mes apports en viande blanche jusqu’à ne plus en manger. Non pas que je sois vegan ou autre, ça a simplement fait partie de mon processus d’évolution. En revanche je n’ai toujours pas réussi à réintégrer les féculents dans mon alimentation. J’ai donc fonctionné ainsi pendant 2 ans et ça m’allait plus ou moins bien. Mon corps ne me satisfaisant toujours pas, j’ai donc, il y a une semaine, décidé de faire ma première diet (ou sèche). Il etait temps de me challenger pour une nouvelle progression.  En effet, le but est pour moi de limiter les aliments caloriques que je peux avoir dans mon alimentation. Tout d’abord je limite mes petits déjeuners comprenant du chocolat, beurre de cacahuète ou autre à 2 fois par semaines. Concernant ma collation du matin, ça a toujours été et ça reste un shaker de proteinée vegan (depuis que je fais de la musculation biensur). Pour les midis en semaine, le principe des lunchbox est simple, il s’agit de me préparer mon repas à l’avance avec les aliments que je previlegie (légumes, œufs, et substituts vegan à la viande). Bien évidemment, ayant repris goût à la cuisine, je me fais des petits plats que j’aime bien ( riz de chou-fleur avec crevette et poivrons au curry et à la coco / salades composées / tofu et légumes etc…). S’en suit ma deuxième collation et là, quand je suis au travail il s’agit d’une pomme et d’une poignée d’amandes et noix du Brésil ! Quand j’ai la chance d’être chez moi, je penche pour les puddings protéinés (en l’occurrence women’s best) accompagnés de graines de chia et d’un bon thé. Enfin le soir, je limite mes assiettes comme le midi en privilégiant surtout les légumes ! J’ai donc supprimé les fruits à gogo ainsi que les tranches de pain (même complet) que je pourrais manger sans faim et par gourmandise. 

La motivation est ce qui vous fait démarrer. L’habitude est ce qui vous permet de tenir.

Je vais quand même vous donner mon verdict après 5 jours. Tout d’abord j’ai le ventre nettement moins gonflé (oui adieu les ballonnements et bonjour les abdos). En effet, même après manger je ne me sens plus aussi lourde et je ne subis plus ce mal de ventre constant qui ne partait pas. De plus, même si le manque de glucides se fait assez souvent sentir, ça m’a appris à ressentir la faim et du coup à mieux pouvoir la contrôler pour plus tard. 

Je ne sais pas encore combien de temps cela durera, en tout cas assez pour que cela montre quelques résultats, mais la prochaine fois je compte me faire suivre dans un challenge comme celui-ci , car c’est vraiment à prendre au sérieux, que chacun y réagit différemment. 

Publicités

4 commentaires sur « Ma première diet. Le pourquoi du comment ?  »

  1. Bravo pour ton changement c’est parfait😍
    J’aurais une question, s’il te plait, je subis des troubles du comportement alimentaire et je fais des sortes de crises sur le pain (je peux réussir à manger une baguette pour moi toute seule), j’ai fini par en avoir peur Alors j’aimerais savoir comment tu as réussi à limiter ta ration de pain jusqu’à ne plus en manger? Merci d’avance pour t’as réponse et continue comme sa💪🏻

    Aimé par 1 personne

    1. Tu es adorable ! Alors écoute la solution selon moi serait déjà pour t’en passer de ne plus en acheter, et ensuite en remanger un bout de temps en temps. Après, pour te limiter, tu peux aussi faire comme moi avec mes repas, le principe de la box, et te prévoir une portion que tu ne dépassera pas chaque jour, ça pourra peut être t’aider à te contrôler, en tout cas je l’espère !

      J'aime

  2. Ayant moi même été anorexique plusieurs années, J en suis totalement sortie et je pense que ta « sèche » n est pas une bonne idée tant que tu n’as pas vaincu tous tes démons… Moi aussi je fais de la musculation et les féculents font partie intégrante de mon alimentation (et ma shape ne s’est jamais aussi bien portée 🙂 ) c est une bétise de les supprimer, le tout est de bien savoir les intégrer dans tes repas sans pour autant manger des frites midi et soir 😉 Et puis, vu ton physique, une sèche n’est pas grandement utile 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement je pense que le combat contre ça n’est pas totalement fini .. il faut que j’arrive à réintégrer les féculents je sais mais je le fais doucement, par exemple avec le riz de chou-fleur ou de konjac ! J’arriverais peut être un jour à intégrer des pâtes complètes ou autre ! Si tu as d’autres conseils pour une belle shape je prend je ne demande que ça ! Merci en tout cas 😊

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s