La musculation, comment m’est venue cette passion?

Je suis enfin de retour avec un petit article sur mon parcours et pour essayer de vous expliquer le pourquoi du comment. Les raisons qui ont poussé mes débuts ne font pas vraiment rêver et je vous souhaite encore moins de vivre les mêmes mais il s’agit de mon histoire à moi.

Tout a commencé il y a 3 ans de cela, j’avais 17 ans et j’avoue que je n’étais tellement pas fan du sport que mon but était de me faire dispenser des cours d’EPS. J’étais en couple depuis 2 ans 1/2, une vraie complexée mais incapable de troquer mes crêpes au nutella du goûter conte une bonne séance de sport. Puis est venue la séparation, chose voulue car c’était mon choix à moi. Je m’étale un peu voire beaucoup sur ma vie mais je trouve que c’est nécessaire pour comprendre mon histoire. J’étais donc en fin de première S et les épreuves anticipées arrivaient. Grande stressée que j’étais j’ai commencé à courir pour me défouler, puis à perdre l’appétit. J’ai donc perdu du poids, chose rêvée depuis bien longtemps et j’ai eu la mauvaise idée de ne pas m’arrêter. Je vais vous épargner les détails mais j’en suis donc venue à ne casiment plus manger. En revanche j’ai commencé à prendre un véritable goût pour le sport, je ne vous cache pas que depuis ce jour là c’est devenu une réelle addiction. J’ai donc commencé par courir 30 minutes à 1 heure, et je suis passée assez vite de 1/2 fois à 4,5 fois par semaine. Ensuite je me suis mise aux entrainements maison au poids du corps et cela pendant 1 mois 1/2 (toute mon année de terminale et mon premier semestre après le BAC). Ces entrainements de 1h30 à 2h sont mes bases et mes premières connaissances, ils m’ont permis de construire mes muscles profonds. Je bossais donc les abdos en grande partie et le fessier. Arrivée en première année d’école de commerce je suis partie pour un stage pendant un mois à Bruxelles chez mon oncle avec mon tapis et mes affaires de sport dans la valise. Vous imaginez que me mettre en mini short et faire des levers de jambes dans son salon m’est vite paru inenvisagable. C’est ainsi qu’il qu’a proposé de l’accompagner dans sa superbe salle de sport à 5 minutes à pieds, je nomme « l’ASPRIA ». Je n’y connaissais rien du tout et au début je le suivais un petit peu sur le cardio. J’ai enfin eu un petit coaching gratuit qui m’a fait découvrir quelques exercices pour les abdos et ce fameux « Leg Press » que je n’ai bien évidemment pas fait beaucoup de peur de prendre des cuisses. J’ai donc pendant un mois été m’entrainée 5 à 6 fois par semaines pendant 1h30 avant le travail en faisant un peu de cardio, les abducteurs et adducteurs et mes exercices d’abdos et de jambes/fesses au poids du corps. Non vous ne rêvez pas ce n’est pas encore de la muscu. Le retour à Bordeaux est arrivé et je ne réussissais plus à m’entrainer au pied de mon lit dans mon 25m2. Me voila donc de retour dans une salle de sport dans laquelle j’ai répété plus u moins les mêmes entrainements qu’à Bruxelles mais en changeant un peu les exercices d’abdos. J’ai fini par me lasser de cette salle Low Cost ( et oui ce n’était pas la salle de luxe avec café healthy, piscine et sauna de Bruxelles ) et j’ai arrêté le sport pendant 2 mois avec la campagne pour le Bureau des élèves à laquelle j’ai participé. Immense fatigue et repas sur le pouce ont rimé avec prise de poids, laquelle je n’ai pas vu arriver tellement j’étais prise par le rush et les émotions de la campagne. A ce moment là il fallait faire quelque chose. J’ai donc repris mes entrainements maisons au poids du corps en débutant les squats basics et en changeant d’exercices. Puis l’été est arrivé, je m’ennuyais et j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai fait un cours d’essai de Yoga Bikram, sport pour lequel je me suis découvert un réel attrait. Pendant 4 mois je pratiquais 1 jour sur 2 et cela m’épanouissait beaucoup et m’a aidé a retrouver ma souplesse et un peu de confiance en moi (D’ailleurs je ne remercierais jamais assez Alain, Florence, Léo les instructeurs et mon amie Michelle pour ces moments de pratique extraordinaire) . En revanche mes entrainements au poids du corps à la maison ne me suffisaient plus et je me sentais stagner. J’ai donc pensé pendant un mois à m’inscrire dans une salle de sport mais ayant peur, de ne rien y connaître, du regard des autres, d’être seule j’ai troqué certains entrainements par du running 2 à 3 fois par semaine ( certains de mes amis de classe se souviendront sûrement de ce matin ou je suis partie courir à 5h dans le noir avant d’aller en cours ). J’ai ainsi rencontré un élève de première année qui m’a énormément aidé. Il m’a fait inscrire dans sa balle, pour ne pas citer Basic Fit et a commencé à m’entrainer pendant un mois. Il m’a montré quelques machines, exercices et je commençais déjà à aimer ça. Le temps a passé et je n’ai fait qu’améliorer mes connaissances, j’ai fait mes premiers squats à la barre assisté dans cette salle et je bossais déjà sur des programmes ciblés (jambes, dos, épaules …etc). Et me voila partie à Londres pour 3 mois (à l’origine) dans une nouvelle salle et surtout toute seule sans mes repères. L’avantage à Londres c’est que je n’avais personne pour me regarder et me juger ou se moquer. J’ai donc commencé doucement à retrouver mes marques et en reprenant mes entrainements habituels. Puis j’ai rencontre un coach de sport qui m’a entrainé pendant plusieurs semaines et m’a beaucoup appris. C’est donc dans ma salle actuelle que j’ai franchi le cap des squats à la barre libre et que je ne cesse d’évoluer et de progresser. Mes entrainements ne font que s’intensifier, se modifier pour atteindre mon objectif physique sans oublier de meilleures performances. Je ne vous détaillerais pas ma progression en détail depuis mon arrivée à Londres mais vous pouvez le suivre sur mon compte instagram (https://www.instagram.com/claire.fabian/).

J’espère que cet article vous aura plus et surtout n’hésitez pas à venir me poser des question, je serais ravie de vous répondre personnellement ou bien de m’en inspirer pour un nouvel article !

DSC_6320-1

6 commentaires sur “La musculation, comment m’est venue cette passion?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s